Remise en question parentale n°3 – Obéissance, vous avez dit ?

Apprendre aux enfants « les règles de vie / de la société » est évidemment nécessaire pour vivre en société. Cependant, conformer nos enfants à des règles ne fera pas d’eux des adultes heureux. 

Si l’autorité parentale doit être présente (en les impliquant, en développant une volonté de coopération), il est tout aussi important de leur apprendre à réfléchir par eux-mêmes et à encourager la créativité. enfant-autorite-parentale_4908075

John Gray dans un de ses livres décrit très bien cela : « Forger des êtres obéissants, c’est former des perdants. »

Les enfants ne réussiront pas leur vie grâce à une belle obéissance mais en réussissant à penser par eux-même, en suivant le bien-fondé de leur raisonnement.

Il ne suffit plus d’être docile et obéissant pour réussir dans le monde d’aujourd’hui. La créativité, la volonté ainsi que la motivation à se dépasser font partie des éléments qui les aideront à tracer leur chemin.

Si nous stimulons cette intelligence émotionnelle, alors l’enfant cherchera (grâce à sa créativité, son intelligence) des solutions. Il sera moins démuni face aux difficultés de la vie. Il ira de l’avant afin d’obtenir ce qu’il désire.

La négociation, la coopération et l’implication sont des valeurs éducatives qui permettent à l’enfant de gérer les frustrations et les contraintes de la vie. Il sera mieux équipé pour y faire face en tant qu’adulte.

Il ne connaîtra donc pas uniquement les deux extrêmes :

– la « soumission » à une situation / une personne (obéissance totale, « dictature »)

– une « situation / une personne » qui réponde à toutes ses exigences (enfant « roi »)

Cela ne veut pas dire qu’il doit s’auto-gérer et que l’enfant peut remettre en question tout ce que les parents lui disent. Absolument pas ! Cela veut simplement dire que nous devrions les écouter, prendre leur avis en compte et qu’ensuite en tant qu’adulte nous pouvons, ou ne pouvons pas, répondre à leurs demandes.

« On ne peut pas toujours offrir aux enfants ce qu’ils demandent mais on peut toujours leur apporter ce dont ils ont réellement besoin. »

Et ils ont besoin d’être guidés (différemment selon l’âge), d’avoir un cadre bienveillant et des limites qui leur permettent de se sentir en sécurité tout en développant leur créativité et leur autonomie.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s